Dominique Lahary
Bibliothécaire à la retraite depuis le 1er octobre 2013
dom.lahary [ahahah] orange.fr
(la peste soit du pourriel)


 

 
Voeux 2019  Pages d'accueil : générale | professionnelle | Plan du site
Site professionnel
Dernière mise à jour le 4 septembre 2019
À propos du site Quoi de neuf ? Blog pro
Diaporamas  Sketches  Dessins  Facebook pro
 
Ne te fixe pas de délais trop stricts... - Jules Mazarin (1)
Activités
Dits et écrits
En cours
 

À paraître

Le métier de bibliothécaire, ABF et Cercle de la librairie, 13e éd.
- Chapitre sur l’environnement territorial des bibliothèques

L’empreinte des bibliothecaires : dictionnaire biographique, Presses de l’Enssib, 2020.
- Rédaction de deux notices biographiques : René Fillet et Jacqueline Gascuel

En préparation

Revue Bibliothèque(s), ABF, fin 2019
- Recension de l’ouvrage Un monde de bibliothèques, Ed. du Cercle de la librairie, 2019

Interventions prévues

Bibliothécaire départemental.e, quel est ton métier ?, journées d’étude de l’Association des bibliothécaires départementaux (ABD), Grenoble, 16-18 septembre 2019 :
- Participation à une table ronde sur les bibliothèques comme lieux de débat.

Politique(s) et bibliothèque, journée d’étude organisée par la BPI et la ville de Bordeaux, Bordeaux, 21 novembre 2019 :
- Participation à un dialogue.

Évolutions sociétales et bibliothèque, journée d’étude organisée par Médiadix et l’URFIST de Paris, Saint-Cloud, Bordeaux, 13 décembre 2019 :
- Neutralité, advocacy et militantisme : Se positionner au centre d’un dispositif responsable


(1) Ne te fixe pas de délais trop stricts pour régler tes affaires et ne mets pas un point d'honneur à ne jamais outrepasser les délais, car si à l'improviste se présentent d'autres problèmes, tu négligerais de t'en occuper. De surcroît, si tu étais retardé dans le règlement d'une affaire par des obstacles auxquels tu n'as pas pensé, tu te tourmenterais inutilement.
Cardinal Jules Mazarin. Bréviaire des politiques, traduit du latin par François Rosset. Arléa.

Le parler creux sans peine